Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 15:19

Me promenant par une belle journée ensoleillée, je flâne sans but précis dans un parc ombragé.
 

Soudain, mon ombre m'interpelle : tu viens de me marcher dessus; tu pourrais faire attention !

Moi : désolé, je ne l'ai pas fait exprès. La fatigue sans doute. Je vais me reposer à l'ombre d'un platane.

 

M.O. : je n'aime pas l'ombre du platane : elle affecte mes sens et trouble ma vue par manque de lumière ; cela donne de l'ombrage à mon humeur. Trouves un banc au soleil !

 

 

Suivant les conseils de mon ombre, je m'assieds sur un banc public à côté d'une dame âgée. Nous faisons connaissance. Comme d'habitude, ma gestuelle accompagne mes mots et voici que l'ombre de mon bras se glisse par inadvertance dans son sac entrouvert.

 

Elle s'en aperçoit. Au voleur crie-t-elle !

 

Un policier municipal surgit et dit : j'ai tout vu, il n'y a pas l'ombre d'un doute, flagrant délit de vol. Je vais vous mettre à l'ombre pour de bon en attendant le procès.

 

Le jour du procès arrive. Les rayons du soleil illuminent la salle d'audience. Les magistrats trônent, solennels sur l'estrade, ils ressemblent à des ombres chinoises !

Le procureur debout et imposant de sévérité requiert la peine capitale.

 

 

M.O. : je préférerais des ombres fugaces plutôt que ces chinoises

 

Le procureur : il n'y a pas l'ombre d'un doute, la culpabilité est avérée et je demande la peine de mort

 

Qu'elle drôle d'idée que de vouloir décapiter une ombre au petit matin quand le soleil est encore couché.

 

L'heure de l'exécution arrive : une ombre épaisse règne dans la cour de la maison d'arrêt et mon ombre passe de vie à trépas.

 

Victime d'une erreur judiciaire, la voici en route vers le paradis où elle estime avoir sa place

 

St Pierre l'accueille et lui dit : ici seule la lumière règne et il n'y a pas d'ombres, donc pas de place pour toi.

 

 

Alors, elle va au purgatoire où l'accès lui est refusé : ici, il n'y a qu'un feu purificateur, sans ombres

 

La voici en enfer où de grandes flammes lèchent les ombres des humains damnés. Il fait chaud, très chaud et soudain mon ombre pleure d'être là, de tant d'injustice ; elle pleure tant et tant que les flammes inondées  meurent à leur tour ... et les ombres aussi !

 

Mon ombre vient de mourir une deuxième fois. Je suis triste et pleure à mon tour car me voici orphelin.

 

Je me réveille : ce n'était qu'un rêve habité par un ombre mystérieuse !

Guy

Quelques citations :

* « Il est des gens qui n'embrassent que des ombres. - ceux là n'ont que l'ombre du bonheur »  (W Shakespeare)

 

* « Le mariage est deux ombres enchaînées ensemble par l'ombre d'une chaîne »    (W Faulkner)

 

* « Une ombre est une ombre quand même » (P Eluard)

 

* « La pâleur : l'ombre de l'ombre » (J Renard)

 

* « Nous nous promenons entre des ombres, ombre nous-mêmes pour les autres et pour nous »  (Diderot)

 

 

Repost 0
Published by Passions de Guy - dans Prose
commenter cet article

Présentation

  • : Mots, Monts, Merveilles
  • Mots, Monts, Merveilles
  • : Des belles randonnées dans les Alpes et ailleurs, de jolis mots pour les accompagner et des sites à découvrir
  • Contact

Profil

  • Passions de Guy

Localisation des visiteurs


compteur

Pages